Alimentation,  Thyroïde

Le régime Seignalet, un atout pour la Thyroide

 

 

1 Mon expérience Personnelle

J’avais  une maladie auto immune, l’hypothyroïdie d’Hashimoto , c’est à dire que mes anticorps détruisent à petit ma thyroïde , avec il va sans dire beaucoup de symptômes pas très agréable à vivre que j’ai accepté  de bon coeur….( fatigue importante, troubles du sommeil, ballonnement, constipation, dépression, impatience, frilosité, psoriasis, troubles de l’humeur…)

 

 

 

Après des mois de recherches, des essais , homéopathie, plantes, traitements allopathiques de diverses approches, je me suis orientée vers la naturopathie depuis fin 2013 , vers une approche plus holistique , car il était important pour moi de comprendre.

En 2013, j’ai essayé le Levothyrox, en 5 mois, ma santé s’est dégradée j’avais pris 24 kgs, je me reconnaissait pas…. ( frilosité importante, prise de poids importante,  panique, dépression, pleurs, je dormais tout le temps , pas d’attention ni de concentration, tachycardie importante, même mon médecin traitant a pris peur et m’a emmené chez le cardiologue…eh oui….vous avez bien lu! ce jour là je crois que ma mère n’a jamais roulé aussi vite!

J’ai découvert  la philosophie du DR SEIGNALET, ce changement alimentaire m’apporte un vent nouveau de liberté, cela a changé ma vie.

Lors d’une conférence  Professeur Joyeux , au CENATHO ( collège  européen de naturopathie Holistique)  nous a parlé du Dr SEIGNALET

 

« Sa méthode consiste à changer ses habitudes alimentaires. Ces changements ont des effets rapides sur la santé, réduisant la perméabilité ou porosité intestinale, laquelle laisse passer des molécules toxiques et entretient un état inflammatoire pour de nombreux organes. Ils évitent ou allègent ainsi les traitements lourds que vous devez prendre à vie  dans nombre de maladies auto-immunes »

 

  2 .Que Mange t on?

Il va sans dire que ce régime est adapté pour toutes les maladies auto immunes, toutefois il  est contraignant et pas facile à mettre en place , je n’ai pas réussi à le faire entièrement , je l’ai adapté  mais il est important que j’en parle . je vous le donne donc dans sa globalité, vous ferez ce que vous pourrez.

 

  • Pas de  céréales type GLUTEN: mais, blé, seigle, orge, avoine, millet, petit épeautre et leurs dérivés comme le son, la farine, le pain (même complet ou biologique), les croissants, biscottes, pancakes, pizzas, semoule, pâtes, cornflakes, pop-corn, bière et les protéines de céréales modernes contenues dans certaines conserves et plats industriels. – Rassurez vous il existe bien d’autres choses, je m’en suis accommodée, il est vrai au début j’avais du mal.
  • Plus de  les laitages animaux : vache, chère, brebis… et leurs dérivés (beurre, fromage, crème, glaces, yaourts et protéines de lait contenues dans la nourriture industrielle) de temps en temps je m’octroie un yaourt au chèvre avec de la confiture bio c’est plus sain qu’acheter un yaourt au chèvre aromatisé.
  • Eviter les sucres blancs surcuits comme dans la confiture ou les caramels.
  • Exclure les boissons en sucres blancs (soda, jus de fruit) et la bière (protéine de l’orge).
  • Reste autorisé : l’eau du robinet( j’émets une réserve importante concernant l’eau du robinet j’en parlerai dans un article sur l’eau  ) , les eaux minérales ( privilieger les eaux à résidus à sec inférieur à 50) le café et thé toléré (en quantité raisonnable), la chicorée et les boissons alcoolisées à dose modérée. –
  • Eviter les huiles raffinées et les margarines qui contiennent des huiles hydrogénées. Consommer quotidiennement des huiles vierges crues de qualité qui apportent des acides gras essentiels pour l’organisme. –
  • Eviter les conserves (sauf de légumes) toutefois faire attention à la quantité du sucre il y a beaucoup.
  • Limiter le chocolat et choisir plutôt du noir et biologique.
  • Diminuer beaucoup les aliments fumés .
  • Prendre des  protéines animales à 1 fois par jour. J’alterne une fois du poisson une fois de la viande plutôt au repas du midi que du soir, le soir prendre plutôt du poisson.
  • Manger autant que possible cru : fruits et légumes frais, viandes, œufs, poissons, oléagineux.
  • Opter sinon pour des cuissons douces (-110°c : vapeur, bain-marie, cuisson à l’étouffée), pocher ou bouillir.
  • Pour la viande rouge, juste « tourne-retourne » dans une poêle avec de l’huile d’arachide ou d’olive.
  • Pas de cuisson au micro-ondes, au four ou au barbecue.
  • Diversifier en consommant toutes les crudités, tous les fruits, toutes les huiles vierges, tous les fruits secs et oléagineux, tous les légumes verts, tous les légumes secs et légumineuses (sésame, sarrasin et riz sont les seules céréales autorisées), toutes les charcuteries crues (jambon cru, saucisson, saucisse, chorizo, salami), toutes les viandes (privilégier plutôt la viande blanche que rouge , les œufs, les poissons, les crustacés, les mollusques et coquillages, les condiments, le soja, le sel, le sucre complet, le miel, le pollen.

La qualité de son eau  a aussi son importance , boire une eau de source naturelle avec un résidu à sec inférieur à 25 mg/l est nécessaire afin de ne pas fatiguer les reins et le foie.

Bien sur tout cela n’exclue pas une bonne activité physique, il faut mieux une demie heure de marche tous les jours, que 2 h d’activités  physique tous les 15 jours.

Il est important  de gérer son stress, de s’accorder des moments de détente, de bien être, de s’accorder des instants à soi.

Voilà ce que je fais après des mois  de recherche, j’ai trouvé ce qui me convenait.

 

Petit Déjeuner : Chocolat noir,  1 fruit de saison, 1 fruit sec, une infusion ( eau chaude mais cela peut être du café du thé)  ainsi qu’une eau chaude citronnée… actuellement je fais une eau gingembre curcuma cannelle et miel ( cela est bon pour la perte de poids  ) je prends aussi un oeuf,  un peu de crème de noisette 

 10h quelques amandes, raisins secs, abricots secs dattes et une infusion chaude 

 

Déjeuner : 1 crudité, 1 légume vert, oléagineux, 2 variétés de fruits. Attention aux fruits ne prendre au cours du repas que des pommes , papaye, ananas mangue…. les autres interfèrent dans la digestion par exemple la banane il est préférable de le faire à 16 h ou 10h car il faut 2 h de digestion… on se sent mieux par la suite.

16 h : une infusion et un fruit et un oléagineux( amande, figue, raisins)

Dîner : 1 crudité, 1 légume sec, 1 viande ou 1 charcuterie crue ou 2 œufs  ou 1 poisson ou 1 produit de la mer, une compote….dés fois je me fais des salades composées (concombre, avocats, graines germées, algues, salade, puis un assaisonnement huile végétale et curcuma un vrai délice) de temps en temps je réalise un tartare d’algue un délice…

 

D’après les chiffres énoncés par le Dr Seignalet, son régime fait maigrir 80 personnes sur un échantillon de 100. « La perte de poids est lente et progressive, en moyenne 1 kilo tous les 15 jours. Quand le tissu adipeux superflu a fortement diminué, l’amaigrissement s’arrête »

 

Dr Seignalet explique  » Ma méthode obtient des succès francs dans 85% des pathologies auto-immunes, 92% des pathologies d’encrassage* et 98% des pathologies d’élimination*, mais elle échoue chez une minorité de personnes.

Elle éteint souvent les maladies, mais ne peut corriger certaines lésions séquelles. Elle est plus souvent performante chez l’adulte que chez l’enfant, pour une même maladie. »

Pour le Dr Gilles Demarque, nutritionniste : « Si effectivement nombre de maladie auto-immunes sont en rapport direct avec l’alimentation, il ne faut omettre de parler des facteurs génétiques, qu’ils soient héréditaires ou congénitaux. »   Une notion à ne pas ignorer sur les résultats escompté

 

*Rhumatologie (fibromyalgie, tendinites, arthrose, ostéoporose, goutte), Neuropsychiatrie (céphalées, autisme, maladie d’Alzheimer, de Parkinson…), Métaboliques (hypoglycémie, obésité, spasmophilie…), athérosclérose… **Digestif (colite, maladie de Crohn, gastrite), Cutané (Acné, eczéma, urticaire, psoriasis), bronchite chronique, asthme, allergies, polypes nasaux…

 

Le régime Seignalet n’est pas évident à faire d’où l’abandon fréquent de patients.

Avant de démarrer, il faut savoir que « chez la plupart des sujets, les effets positifs se font sentir dès les 3 premiers mois » indique le Dr Seignalet.

La véritable action positive est, elle, souvent plus tardive d’où l’importance de suivre le régime au moins pendant 1 an et au mieux 2 ans.

Après, la grande ligne des principes doit être conservée pour éviter toute rechute

J’ai commencé ce régime depuis quelque mois…car je dois dire il n’est pas facile à faire mais au bout de 21 jours, je me souviens des règles, et je dois dire , au bout de quelques mois j’ai perdu prés de 9 kgs , j’en suis très contente, les douleurs diminuent ….  encore quelques croûtes d’exzema  au cuir chevelu, bien que je dois manger du bio et du cru, je m’en sors car je n’achète plus de produits transformés, le fait de manger différemment cela change ma vie et mon porte monnaie, je l’ai toutefois adapté à moi, car j’ai bcp de mal a supprimer le gluten, je l’ai diminué de beaucoup je m’octroie de temps en temps un petit plaisir. Il n’est pas bon pour le corps la notion de frustration, l’importance de prendre du plaisir est vital.Lors des repas  la notion de partage  dans le plaisir et la joie est une notion à ne pas négliger, si vous êtes en colère au moment du repas, il est préférable de décaler votre repas si vous le pouvez.

 

Je vous souhaite le meilleur

 

Kaline 

Laisser un commentaire